2ème Congrès ordinaire : Dans la  »Dynamique unitaire », les  »FAR » avalisent les réformes Talon

2ème Congrès ordinaire : Dans la  »Dynamique unitaire », les  »FAR » avalisent les réformes Talon

Le mouvement politique  »Forces agissantes de la République (Far), a tenu samedi dernier à l’hôtel  »Fantasia » de Bohicon, son deuxième congrès ordinaire.

Autour du thème : ‹‹ Réforme du système partisan : une nouvelle ère pour la démocratie et l’unité nationale › ›, les militants, délégués, cadres du mouvement, les sympathisants ainsi que les représentants des partis et mouvements politiques alliés, ont passé au crible, les différentes réformes du gouvernement de la rupture notamment, celui du système partisan et ont ressorti, les avantages et avancées majeures qu’elles induiront pour l’essor et le développement de notre pays.

Dans sa communication, Sado Nazaire, député à l’Assemblée et consultant international en développement, a pour commencer, rappeler les fondamentaux pour le développement d’un pays avant de trancher en faveur des réformes actuelles du gouvernement du Président de la République Patrice Talon. Le cercle des partis politiques définit, canalise, dirige ou met en œuvre les axes majeures de développement d’une nation. C’est pourquoi leurs organisations, structurations et leurs gestions du pouvoir public constitue une primauté pour le développement durable et l’affirmation du pays dans le concert des Nations.

La forte participation des autorités politiques parmi lesquels, le Dc Ruffino d’Almeida, le Dg Armand Gansè ainsi que les présidents de partis Arnaud Avoundogba, Félicien Danwouignan, Houvi Bavon, venus soutenir le Président des  »Far » Joël Bossikponon, a souligné l’importance de l’événement qui se tient en cette veille des scrutins législatives et fait corps avec le débat actuel de la réforme du système partisan.

En fin de journée, c’est au secrétaire national de l’orientation politique et des réformes, Ferdinand Bokossa, qu’est revenus l’honneur de dire les grandes décisions de ces assises. On en retient essentiellement que les  »Far » déclarent leur appartenance à la  »Dynamique Unitaire » et au Parti Républicain et réaffirment leurs soutiens au Président Patrice Talon et à son gouvernement et approuvent les différentes réformes administratives et politiques. ‹‹ Les  » Forces agissantes de la République  » condamnent les déclarations régionalistes de certains jeunes manipulés et appellent la couche juvénile à ne plus se laisser instrumentaliser, condamnent avec rigueur les agitations d’un certain SONON ALIGBONON qui parcours nos divinités tolégba et leur offre ce qu’il ne devrait pas au nom du chef de l’État en les appelant à la vengeance contre ce dernier. Cet acte est en réalité est une grande atteinte à la souveraineté de l’État. Nous appelons les autorités à se saisir de ce dossier et que des sanctions s’en suivent › ›, a dit Ferdinand Bokossa.

Les congressistes ont vu leurs doutes se dissipés et repartent aguerris contre les intoxications que distillent certains hommes de mauvaise foi ou qui vouent aux gémonies tous les efforts du Président Talon.

Ymarrel A.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
34 ⁄ 17 =