30ème Journée mondiale de lutte contre le Sida : Une célébration en différée au ministère de la fonction publique

30ème Journée mondiale de lutte contre le Sida : Une célébration en différée au ministère de la fonction publique

Une série d’activités a été organisée ce mardi 04 décembre 2018 au ministère du Travail et de la Fonction Publique du Bénin. Ce qui s’inscrit dans le cadre de la journée internationale de lutte contre le Sida, officiellement célébrée le 1er décembre de chaque année. La direction générale de ce département a voulu rappeler à ses travailleurs les bonnes pratiques pour prévenir et traiter cette pandémie mortelle. Le discours d’ouverture a été prononcé par le DAC Eusèbe Agoua, représentant la ministre de la fonction publique.

« Connais ton statut » est le thème de cette 30ème édition. A travers plusieurs communications, les fonctionnaires d’État se sont rappelés les bonnes attitudes grâce à l’aide des spécialistes dans le domaine de la médecine. Ces mises à jours interviennent dans un contexte où le VIH Sida reste et demeure un sujet préoccupant des États du monde et ceux de l’Afrique en particulier. Selon les statistiques de l’Organisation Mondiale de la Santé(OMS) en 2017, plus de 36 millions de personnes vivent avec le syndrome dont les deux tiers se trouvent en Afrique au sud du Sahara.

Au Bénin, le taux de prévalence s’est stabilisé à 1,2%depuis 2006. Malgré un tel progrès comparativement aux années antérieures, les moyens de lutte doivent se perpétuer afin d’amoindrir davantage le taux de mortalité et de transmission du virus. Surtout partant du principe que plus de 30% des personnes vivant avec le VIH Sida ne connaissent pas souvent leur statut sérologique. Les données de l’ONU SIDA 2018 font état d’un million de morts en 2017, selon le DAC Eusèbe Agoua, représentant la ministre de la fonction publique. « Parmi les personnes vivant avec le VIH Sida au Bénin, 84%sont âgés de 15 à 49 ans, tranche d’âge de la population active. Paramètre à lui seul qui démontre que l’épidémie est liée au monde du travail au Bénin » a-t-il déclaré lors du discours d’ouverture. C’est à juste titre que le Bénin s’est inscrit dans la vision de l’ONUSIDA depuis 2014 pour lutter permanemment contre ce fléau. D’ici 2020, trois objectifs doivent être atteints selon le Directeur Adjoint du Cabinet de la ministre. « 90% des personnes vivant avec le VIH Sida doivent connaitre leur statut sérologique, 90% des personnes diagnostiquées séropositives recevront un traitement antirétroviral continu et 90% des personnes sous traitement antirétroviral bénéficieront d’une charge virale indétectable » a affirmé Eusèbe Agoua.

Pour participer à la matérialisation de ces objectifs de l’ONUSIDA, une séance de dépistage gratuit a été faite lors des activités de cette 30ème édition de la journée mondiale de lutte contre le Sida célébrée en différé au ministère du Travail et de la Fonction Publique du Bénin.

Bertin DOKO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
58 ⁄ 29 =