Bénin – 1er Août : 58ème anniversaire dans le Zou, une célébration placée sous le signe de l’espoir

Bénin – 1er Août : 58ème anniversaire dans le Zou, une célébration placée sous le signe de l’espoir

 

Le département du Zou a célébré hier à l’instar des autres départements du Bénin, le 58ème anniversaire de l’accession de notre pays à la souveraineté nationale et internationale. Sages, notables, dignitaires, autorités politiques et administratives, à l’occasion, se sont réuni autour du Préfet, Firmin Kouton, sur le bitume adjacent à la place  »Goho » d’Abomey, pour suivre la parade magnifique et honorable des forces de défense et de sécurité du département.

Après le salut du drapeau puis la revue des troupes du préfet Kouton, c’est le 1er adjoint au maire d’Abomey qui le premier, va exprimer sa joie de vivre une nouvelle fois, la commémoration de cette fête nationale. << la fête du 1er août est une occasion de joie et un moment spécial de prise de conscience du chemin parcouru depuis l’accession à l’indépendance>>, a dit Gabriel Médéhou, 1er adjoint au maire d’Abomey. Celle du 58 anniversaire de notre indépendance intervient après le démarrage de plusieurs projets du Pag, a ajouté le 1er adjoint au maire qui a profité de son temps de parole pour faire une brève présentation des actions du conseil communal. Le gouvernement est entrain de poser plusieurs bases et fondamentaux de notre développement a signifié le Préfet Kouton dans son intervention. C’est pourquoi dira l’autorité, le Pag a initié et exécute dans tous les secteurs, des projets importants et utiles pour le bien-être des populations et pour le développement. Firmin Kouton a ainsi, rappelé les réalisations effectuées, celles en cours et à venir qui embrassent, les secteurs de l’hygiène et de l’assainissement, de la santé, de l’éducation, du sport, de l’eau, de la sécurité, de l’énergie, des micro crédit, de l’agriculture. L’autorité départementale a ensuite appelé à maintenir le cap pour parvenir au développement souhaité par tous.

 

Après les discours, place a été faite au défilé pédestre des forces de défense et de sécurité. Et comme à l’accoutumée, c’est le drapeau national et sa garde qui ont ouvert la parade. Sous les ovations et admirations des populations sorties massivement, onze (11) pelotons provenant de la police républicaine, du groupement national des sapeurs-pompiers, des CRS et de l’armée de terre ont rythmé les pas sur le bitume. Les différents pelotons ont exécuté majestueusement les différents pas de salut et pendant qu’ils les réalisaient, l’adjudant Sosthène Aho Glèlè, rappelait aux spectateurs, l’historique de la création des unités, leurs objectifs, devises, particularité et commandement. Le séduisant défilé pédestre a pris fin par la parade majestueuse des commandos parachutistes refermant ainsi la célébration de ce 58ème anniversaire de notre indépendance. Le spectacle était agréable, a dit Michel Ahinon, un citoyen venu vivre ces instants particuliers. Comme lui, plusieurs autres ont apprécié le défilé et espère revoir un beau spectacle l’an prochain.

 

Géraud AGOÏ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
52 ⁄ 26 =