Bénin – Assemblée nationale : Loi référendaire, voici les nouveaux articles qui pourraient la modifier

Bénin – Assemblée nationale : Loi référendaire, voici les nouveaux articles qui pourraient la modifier

 

Après le rejet par le parlement de la révision de la constitution béninoise, le gouvernement Talon est contraint de passer par le référendum. Un processus historique qui créé déjà beaucoup de polémique et de tapage du côté de l’opposition et de la société civile.

 

Des propositions sont faites pour la modification de la loi sur le référendum au Bénin. Certains articles ont été retirés et d’autres ont été ajoutés. Au nombre des nouveaux articles, on note :

– Article 7 :

réduction de la durée entre la date de la tenue du référendum et la convocation du corps électoral : de 120 jours à 50 jours. Ainsi le peuple a 50 jours pour s’approprier du texte de révision constitutionnelle.

– Article 11 :

retrait de la consultation conjointe du président de l’Assemblée Nationale et du président de la Cour constitutionnelle par le président de la république.

– Article 17 :

Seuls les partis politiques et alliances de partis politiques préalablement reconnus par la CENA pourront participer à la campagne sur le référendum 30 jours avant la date du scrutin. Un article sur lequel certains estiment qu’on retire ipso facto la possibilité aux acteurs de la société civile, la capacité d’aller expliquer aux populations la pertinence de la révision constitutionnelle.

 

Ces différents nouveaux articles restent très controversés par l’opposition et certaines couches de la société civile.

 

Bertin DOKO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 × 17 =