Bénin – Décentralisation : Sylvestre Adognibo refuse la gabegie financière et domaniale perpétré par Luc Atrokpo.

Bénin – Décentralisation : Sylvestre Adognibo refuse la gabegie financière et domaniale perpétré par Luc Atrokpo.

 

Après le point de presse donné  par les conseillers Sylvestre Adognibo et les siens,  l’homme a été reçu sur la radio  locale  Tonignon de Zogbodomey le dimanche 1er juillet 2018. Le conseiller de Kpassagon n’en démord pas. Il persiste et signe que la gestion de la commune  de Bohicon reste l’une des plus douteuse du pays. 

La gestion de la commune de Bohicon par l’actuel locataire Luc Atrokpo ne reflète pas l’image propagée dans les médias. Celle-ci est caractérisée par le bradage des réserves administratives de la ville Carrefour, des recrutements  basés sur le clientélisme, un excès de propagande  au profit de la personne du maire Luc Atrokpo, ceci avec les ressources de la mairie. 
Selon l’élu de l’arrondissement de Kpassagon, c’est grâce au combat qui dure depuis 2015 que l’on note une légère amélioration  dans  la gestion de la ville.  Mais toutefois la bataille  pour pousser à bout l’autorité à encore de beaux jours devant lui jusqu’à  l’amélioration totale de la gestion de la ville.  Il exige  que des réponses soient données aux préoccupations  des quatre conseillers que sont Norbert GuédézounmèÉlisabeth Agbossaga, Aiklounon Isidore et lui même Sylvestre Adognibo lors des prochaines sessions communales.  La cessation immédiate des sessions qui se tiennent en catimini. L’identification des réserves administratives et leur supercherie.  Par ailleurs il fustige le comportement malsain de certains jeunes qui ont pour mission d’insulter tous ceux qui dénoncent la mauvaise gestion  de l’actuel maire de Bohicon.  

 

Kiyos Fénic HOUNYAKPA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 + 7 =