Bénin-Législatives : la jeunesse de Dassa monte au créneau

Bénin-Législatives : la jeunesse de Dassa monte au créneau

 

Face aux situations politiques actuelles que vive le Bénin, les jeunes de la commune de Dassa se sentent concernés. Ils étaient ce dimanche matin au siège du parti FCBE de Dassa pour dénoncer l’exclusion en cours des partis de l’opposition aux législatives et exigent l’amélioration de leurs conditions de vie.

 

La tension monte vers les communes. Les jeunes militants FCBE de la ville de Dassa ont exprimé leur mécontentement pour les multiples récents actes du gouvernement. Dans leur déclaration, ils notifient qu’un certificat de conformité n’est cité dans aucune loi en vigueur en République du Bénin, ni dans la nouvelle charte des partis politiques ni dans le nouveau code électoral. Ils ont également fait savoir que depuis l’arrivée du gouvernement Talon « la jeunesse de Dassa végète davantage dans le sous emploi et le chômage ».
Les manifestants exigent la participation de tous les partis politiques de l’opposition aux législatives du 28 avril, la liberté d’expression et le respect des droits de l’homme en République du Bénin. Selon la déclaration, la jeunesse de Dassa veut la gouvernance participative au sommet de l’Etat et dans sa ville Dassa ; elle veut la création d’emploi et l’insertion socio professionnelle des jeunes, le développement de sa commune par la construction d’infrastructure socio communautaire et routière adéquate, et enfin la paix et la cohésion sociale au Bénin.

Ce mouvement d’humeur à Dassa vient à un moment où l’opposition appelle à une manifestation gigantesque ce lundi 25 février 2019 au stade Général Mathieu Kérékou à Cotonou, pour réclamer son certificat de conformité entre-temps rejeté par le ministère de l’intérieur.

Bertin DOKO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
23 ⁄ 23 =