Bénin : l’UDBN s’insurge contre l’utilisation abusive de son logo et l’image de sa présidente

Bénin : l’UDBN s’insurge contre l’utilisation abusive de son logo et l’image de sa présidente

 

Des vidéos montrant des actes d’incivisme et de violence à l’effigie de l’UDBN seraient en circulation sur les réseaux sociaux. A travers un communiqué divulgué ce jeudi 28 février 2019, le bureau exécutif national de l’Union Démocratique pour un Bénin Nouveau (UDBN), nie toute implication dans ces agissements peu civiques. La présidente Claudine Affiavi Prudencio appelle à la sérénité de ses militants.

 

L’UDBN est attaché à l’Etat de droit, à l’équité et à la paix. Partant de ces principes républicains, le bureau exécutif national de l’Union Démocratique pour un Bénin Nouveau (UDBN), note un fait dont il n’est pas commanditaire. Selon le bureau, il circule sur les réseaux sociaux, des visuels véhiculant des messages relatifs à d’éventuels actes de violence et d’attaque contre les institutions de la République. Certains de ces visuels sont attribués à tort à l’UDBN et portent son logo et la photo de la présidente du parti, l’honorable Claudine Afiavi Prudencio.


A travers un communiqué, le Bureau Exécutif National du parti informe officiellement ses militants et l’opinion publique nationale que les instances dirigeantes de l’UDBN ne sont pas responsables de ces actes.

 

Avec véhémence, le Bureau Exécutif National s’est insurgé contre l’utilisation abusive du logo de l’UDBN et de l’image de sa Présidente. Il invite par ailleurs, toute personne physique ou morale, porteuse d’initiatives en matière de communication ou de mobilisation sociale au profit de l’UDBN, à solliciter l’avis formel de ses dirigeants avant publication, pour éviter tout malentendu.

Résistante et combative, la présidente, l’honorable Claudine Afiavi Prudencio appelle les militants de l’UDBN à la sérénité et à la vigilance. Ceci, pour la poursuite des nobles objectifs du parti

L’UDBN fait partie des sept (07) partis inscrits sur la liste des candidats participants aux législatives du 28 avril prochain en attendant le positionnement des têtes de listes et des suppléants dans les vingt quatre (24) circonscriptions électorales que compte le Bénin.

Bertin DOKO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 ⁄ 3 =