Bénin – Politique : Révision de la constitution, Guy Dossou MITOKPE prévient le peuple sur un retour du projet à l’assemblée nationale

Bénin – Politique : Révision de la constitution, Guy Dossou Mitokpè prévient le peuple sur un retour du projet à l’assemblée nationale

 

Le député Guy Dossou Mitokpè vient d’annoncer sur sa page Facebook, ce jeudi 02 août 2018, que des tractations se mènent actuellement pour le retour du projet de révision de la constitution au parlement. Selon l’élu de la 16ème circonscription électorale, suppléant de Candide Azanaï, « il se murmure que le BMP doit tout faire pour récupérer quatre Députés de la minorité afin d’atteindre la barre des 4/5 et procéder à une révision constitutionnelle par voie parlementaire ».

Lire l’intégralité du post

PLUS DE REFERENDUIM MAIS LA RÉVISION DE LA CONSTITUTION REVIENT ENCORE DANS QUELQUES SEMAINES

 

Ce mardi 31 juillet 2018, au cours de son adresse au peuple du Bénin à l’occasion du 58eme anniversaire de notre accession à l’indépendance et à la souveraineté internationale, le Président de la République a annoncé au peuple sa volonté de ne point soumettre notre peuple au référendum autour des quatre (4) points sur lesquels l’amendement constitutionnel a échoué au sein du Parlement.

 

À l’annonce de cette nouvelle, les commentaires ont fusé de toute part, les uns plus élogieux que les autres et mettant en exergue la sagesse du Chef de l’Etat sur la question.

 

Mais la quasi-totalité des commentaires aussi bien des simples citoyens que de la presse, ont argumenté sur l’indisponibilité des ressources financières et sur le caractère non prioritaire de la question, en ce qui concerne les besoins actuels du peuple.

 

Mais la révision de la Constitution revient dans quelques semaines encore…

 

Des tractations qui se mènent actuellement, il se murmure que le BMP doit tout faire pour récupérer quatre Députés de la minorité afin d’atteindre la barre des 4/5 et procéder à une révision constitutionnelle par voie parlementaire.

 

Pour cela, il se cuisine toutes sortes de stratégies pour soumettre les Députés courtisés.

 

Chantage, propositions mirobolantes, intimidations, menaces, je vous fais grâce du reste…

 

– Pourquoi tant d’acharnement sur un projet qui a déjà échoué à deux reprises ?

 

– Que gagneront concrètement le régime et le BMP dans la révision constitutionnelle, car nous avons l’impression qu’il y a un projet occulte non élucidé au peuple ?

 

Il m’est revenu que la demande de levée de l’immunité des Députés Simplice DOSSOU et Yaya GARBA, consiste à faire fléchir la minorité parlementaire afin qu’elle cède quatre (4) de ces membres afin que le BMP réintroduise le dossier de révision de la constitution les semaines à venir. Car d’autres interpellations sont déjà en préparation…

 

Mais tous les membres de la minorité parlementaire ne seront pas menacés, à certains, il est fait actuellement de mirobolantes propositions afin de les faire céder…

 

Messieurs les dirigeants, je crois que cette histoire de révision de la constitution, n’est pas la priorité de l’heure.

 

Le pays va mal et nous voulons des solutions durables. Après 58 ans de vie, un être humain responsable ne doit plus vivre d’aumône (aide au développement).

 

Nous avons mieux à faire…

 

Guy Dossou MITOKPE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
22 ⁄ 11 =