Bénin-Politique: Rodrigue MICHOADOU élu président du mouvement politique JEUNESSE UNIE POUR LA RELEVE « JUR », Il n’y a pas de véritable action sans volonté

Déclaration du président élu à l’issue des travaux du congrès constitutifs du mouvement politique  «JEUNESSE UNIE POUR LA RELEVE » (JUR)

  • Excellence Messieurs les Maires de la 24è circonscription électorale
  • Excellence Messieurs les Présidents des mouvements et partis politiques frères
  • Excellence….
  • Excellence ….

Distingués invités, en vos rangs et qualités.

J’éprouve un réel plaisir et une grande fierté de me tenir devant vous, pour célébrer un évènement que la Jeunesse de la 24è circonscription électorale attendait depuis très longtemps : la consécration de l’acte de naissance du mouvement politique ‘’ Jeunesse Unie pour la Relève’’ (JUR).

Je vous remercie d’avoir répondu présent à notre invitation. Votre présence en ces lieux nous ragaillardit et témoigne de ce que nous ne nous sommes pas trompés de combat.

Permettez-moi de remercier les membres du Comité Préparatoire qui ont fait un travail opiniâtre et acharné pour la concrétisation de ce rêve.

Je remercie du fond du cœur nos aînés qui ont cru en nous et aux cotés de qui nous avons fait nos expériences politiques.

J’ai également une pensée particulière à toutes les autorités ici présentes ou représentées, malgré leur emploi du temps chargé.

Comment pourrais – je vous oublier chers jeunes ; vous dont la foi en notre réussite est sans ambiguïté et la détermination inébranlable en notre force, vous par qui et pour qui ce creuset a vu le jour ; l’heure de notre union sacrée autour des réelles questions de développement de la 24è a sonné.

Chers camarades, je suis fier, disais – je, de vous annoncer aujourd’hui, que malgré nos difficultés, malgré les tentatives de division et de sabotage, la jeunesse de la 24è circonscription électorale décide de prendre son destin en main.

Ce congrès constitutif qui nous réunit aujourd’hui traduit parfaitement la prise de conscience de l’urgence à agir vite pour le bonheur de nos populations, face à la réalité impressionnante de leurs besoins. Nous avons décidé de faire la politique autrement pour impacter le quotidien de cette circonscription qui nous a vu naître et a qui nous devons tout. Aucun sacrifice ne sera de trop.

C’est pourquoi, au sein de ce mouvement qui est politique, nous nous sommes fixés comme objectifs :

– de travailler pour la grande masse

– de replacer les citoyens au cœur de l’engagement politique;

– de contribuer au débat démocratique par tous les moyens et construire une force de propositions et de s’assurer que la diversité et le pluralisme des idées exprimées sont respectés ;

– de promouvoir les principes et idéaux de la République et de la démocratie ainsi que les valeurs progressistes, au premier rang desquels la liberté, l’émancipation et la protection des individus, l’égalité des chances, l’égalité des femmes et des hommes, la solidarité, la laïcité et les libertés économiques;

– de lutter pour défendre l’indépendance nationale, la souveraineté et l’intégrité territoriale contre la domination impérialiste sous toutes ses formes : politique, économique et culturelle ;

Mesdames et Messieurs, chers invités et congressistes,  l’évènement d’aujourd’hui, comme vous pouvez vous en douter, n’est dirigé contre personne et ne veut pas s’engager dans les intrigues politiques avec qui que ce soit. Nous ne sommes pas là non plus pour vous servir de manière plate l’orientation politique de notre mouvement. Nous ne nous réclamons d’aucune obédience politique. Après réflexion et analyse pointues de la situation actuelle de notre pays et dans une large concertation, nous allons vous revenir pour vous dire notre ligne directrice.

Pour finir, chers jeunes, chers amis invités, chers congressistes, je voudrais partager avec vous une pensée de Jean Jacques ROUSSEAU « Il n’y a pas de véritable action sans volonté ».

C’est dans cet esprit d’engagement soutenu et d’une volonté renouvelée de faire la différence face au désarroi de toutes celles et de tous ceux  qui souffrent au quotidien de la pauvreté que je vous exhorte à la Solidarité, à l’Abnégation au travail  et au courage afin que la victoire couronne nos efforts. Maintenons donc haut le flambeau du courage !

                                                            Vive le mouvement JUR

                                                             Vive la 24è     circonscription

                                                              Vive le Bénin

                                                              Je vous remercie

 

                                                        Rodrigue MICHOADOU

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
44 ⁄ 22 =