Bénin : Protestation à la suspension du journal LNT, Léonce Houngbadji met fin à sa grève de la faim,  08 jours après. 

Bénin : Protestation à la suspension du journal LNT, Léonce Houngbadji met fin à sa grève de la faim,  08 jours après. 

 

Dans sa lutte politique, l’opposant au régime Talon a suspendu sa grève de la faim ce  vendredi 08 juin 2018. Il avait entamé ce  jeûne dans le cadre de la suspension par la HAAC du journal La Nouvelle Tribune. Léonce Houngbadji ne compte pas baisser les bras.

 

C’est un sacrifice pour que  justice soit rendue. Commencée le 1er juin, la grève de la faim du président du Parti pour la Libération du Peuple (PLP) vient en protestation à la suspension du journal « La Nouvelle Tribune ». Léonce Houngbadji exige d’ailleurs une levée immédiate et sans condition d’une « mesure politique » prise par la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC).

« Aucun sacrifice ne sera de trop pour restaurer la démocratie et l’Etat de droit au Bénin. J’utiliserai tous les moyens démocratiques de protestation pour faire changer la situation ». C’est en ces termes que le président du PLP entend aller au bout de son combat. Malgré l’absence d’échos favorables de son « action citoyenne » auprès de l’autorité de régulation des médias, l’opposant rassure qu’il poursuivra la lutte avec toute sa force, son énergie et son âme.

Le moins qu’on puisse dire est que Léonce Houngbadji s’est mis en très grand danger non seulement physiquement, mais aussi psychiquement durant cette opération qu’il qualifie d’« escargot ». Pour lui, « La République passe avant tout ».

 

Bertin DOKO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 ⁄ 8 =