Bénin – Sécurité : Collaboration CNSR-Police Républicaine, Aubin Adoukonou offre un appui de 800 alcootests

Les cas d’accident divers sont souvent enregistrés lors des fêtes de fin d’année au Bénin. C’est pour limiter les dégâts que le Centre National de Sécurité Routière et la police Républicaine renforcent leur coopération. Le Directeur Général du CNSR, Aubin Adoukonou, était ce vendredi 09 novembre 2018 à la direction générale de la police Républicaine à Cotonou. Objectif : informer conjointement l’opinion publique sur les nouvelles mesures de contrôle sur nos routes en ces veilles des fêtes de fin d’année. A cette occasion, le CNSR annonce une répression contre des véhicules sans visite technique et appui les forces de l’ordre de 800 alcootests.

Dès lundi 12 novembre 2018, les véhicules sans visite technique seront appréhendés dans les villes de Cotonou et d’Abomey-Calavi. Pour le directeur général du Centre National de Sécurité Routière, ces véhicules non à jour sont souvent cause d’embouteillage. Ce qui occasionne des cas d’accident sur nos voies. « Nous allons enclencher avec la police Républicaine un contrôle ciblé des véhicules non conformes sur les artères de Cotonou, Abomey-Calavi et environs », a déclaré Aubin Adoukounou lors de la conférence de presse conjointe animée le vendredi 09 Novembre 2018 avec le DGPR Nazaire Hounnonkpè. Pour mener à bien les opérations, le CNSR s’est doté des moyens électroniques modernes. Une application appelée « Cnrs code rider » a été conçue pour vérifier le numéro d’immatriculation du véhicule arrêté par la police et savoir la date de sa dernière visite technique ou non.  Occasion pour Aubin Adoukonou d’inviter les populations à se conformer à la nouvelle règle.

Le directeur général de la police Républicaine quant à lui, a fait observer que le code de la route est peu respecté à l’approche des fêtes de fin d’année. Et le contrôle ciblé initié par le CNSR accéléra le processus de sécurisation des populations sur les routes. « Les véhicules non en règle appréhendés seront mis en fourrière » a prévenu Nazaire Hounnonkpè. Il a également attiré l’attention des populations sur les dépassements à gauche en lieu et place de la prudence à droite surtout les camions et les poids lourds. L’excès de vitesse sur les routes est une préoccupation majeure pour la police Républicaine qui a reçu un appui matériel de 800 alcootests des mains du directeur général du CNSR Aubin Adoukonou. Un geste salué par le DGPR, Nazaire Hounnonkpè. Ce dernier a par ailleurs invité ses éléments à se montrer courtois avec les usagers de la route lors des opérations et ne pas être tentés par le rançonnement.

Selon Aubin Adoukonou, la collaboration du CNSR avec la police Républicaine vise la concrétisation de la politique « Zéro Accident » sur les routes au Bénin.

Bertin DOKO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
6 × 5 =