Classes et associations sportives au Bénin : Les encadreurs du Zou bénéficient de leur contrat de travail

Classes et associations sportives au Bénin : Lesencadreurs du Zou bénéficient de leur contrat de travail

Après son opérationnalisation, le ministre de la jeunesse et des Sports Oswald HOMEKY formalise le statut des encadreurs des classes et associations sportives du Bénin. Ces derniers ont été reconnus comme agents contractuels de l’État. C’est dans cette optique qu’une cérémonie de signature de ce contrat de travail des encadreurs du département du Zou a eu lieu cette semaine à Bohicon et Zagnanado.

Plusieurs milliers de jeunes connaissent enfin leur statut. Grâce au ministre Oswald Homeky, les encadreurs des classes et associations sportives se considèrent désormais comme des fonctionnaires de l’État béninois. Ceux du département du Zou ont eu droit à leur contrat à la mairie de Zagnanado et au Centre de Jeunes et de Loisirs de Bohicon, lieux retenus pour l’événement.

La cérémonie de signatures’est déroulée sous la supervision du Coordonnateur Adjoint du Programme de Promotion et de Développement des Activités Sportives ( PPDAS ) Guy Ahouandokoun et le Directeur Départemental du Tourisme de la Culture et des Sports du Zou ( DDTCS/ZOU ) Charles Kakaï Glèlè qui à leurs prises de paroles,ont à tour de rôle exhorté les heureux du jour à plus de professionnalisme, de patriotisme, d’engagement et de détermination pour le succès de ces programmes novateurs que sont les Classes Sportives et les Associations Sportives Communales.

La signature par ces encadreurs des clauses les liant à l’État est une première dans l’histoire du Bénin qui n’a jamais connu dans le domaine de la formation sportive un tel programme.

Pour rappel, une série d’actions a été menée pour favoriser la mise en œuvre effective de ce projet du gouvernement. Après le recrutement des encadreurs et la signature d’un premier contrat de trois (3) mois d’essai, le lancement et l’institutionnalisation des classes et des associations sportives, l’octroi massif d’équipements sportifs aux ayant-droits, des travaux de construction d’infrastructures sportives de normes internationales à travers des villes du Bénin ont été simultanément démarrés. Par cette signature du contrat de travail des encadreurs, certains peuvent affirmer que plus rien ne pourra arrêter l’exécution des classes sportives dans les écoles et la création des associations et clubs sportifs dans les soixante-dix-sept (77) communes du Bénin.

Bertin DOKO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
13 − 10 =