Dialogue politique : l’UDBN donne son accord et réaffirme son soutien à Talon

Dialogue politique : l’UDBN donne son accord et réaffirme son soutien à Talon

 

Une assise entre la classe politique nationale est annoncée pour le 10 octobre prochain. Huit partis dont l’UDBN, sont conviés à la table. Une nouvelle chance donnée par le président Patrice Talon après les rencontres précédentes. Claudine Afiavi Prudencio, présidente de l’Union Démocratique pour un Bénin Nouveau salue l’initiative du chef de l’Etat et invite toutes les autres formations politiques à participer à ce dialogue.

 

UDBN, UP, BR, MOEL-Bénin, FCDB, FCBE et PRD sont les huit partis politiques conviés à la rencontre. Dans un tête-à-tête avec la classe politique, le président Patrice Talon compte réadapter la charte des partis politiques et le code électoral au contexte sociopolitique actuel du pays. Un vœu des observateurs et surtout des partis politiques du Bénin après maintes rencontres jugées insatisfaisantes. C’est à juste titre que par un communiqué rendu public ce 1er octobre 2019, l’UDBN a annoncé sa participation au dialogue initié par le chef de l’Etat. «L’UDBN adhère donc pleinement à cette initiative et donne, par la même occasion, son accord de participation à cette rencontre du 10 octobre prochain », a affirmé Claudine Prudencio dans le communiqué avant de notifier que cela répond à la politique prônée par les militants et dirigeants du parti.

Ce dialogue incertain pour certains ne serait pas de trop dans la construction d’un Bénin révélé, un Bénin uni, en paix, solidaire, endurant, selon le parti UDBN.

Claudine Prudencio juge que le président Patrice Talon mérite l’accompagnement du peuple béninois dans sa vision de développement dont des réalisations importantes sont déjà palpables dans les domaines de l’eau, de l’énergie, des infrastructures routières, de la microfinance, du social avec le projet ARCH et de la création d’entreprises. Par cette occasion, l’UDBN réaffirme son engagement dans la poursuite des œuvres du chef de l’Etat pour un Bénin prospère. Le parti invite par ailleurs les autres formations politiques à prendre part à ce dialogue qui est vu comme tournant décisif pour les municipales, communales de 2020 et les autres échéances électorales à venir.

 

Bertin Doko

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 × 10 =