Femme et processus de développement : Evelyne Djèssou remet les armes aux amazones de cana 2 dès ce samedi

Les journées de réflexions des femmes amazones de cana 2 se tiendrons les 06 et 13 octobre 2018. Une série de formation qui s’inscrit dans le cadre de la quatrième phase du programme de renforcement des capacités d’action des femmes RECAFEM 4. Bénéficiaire dudit projet, Evelyne Djèssou, va outiller les femmes de son arrondissement pour une meilleure représentation dans les instances de prise de décision.

Le renforcement des capacités d’action des femmes est un projet initié par le consortium Rifonga/Wanep dont le but est d’œuvrer pour l’intégration massive des femmes au poste de prise de décision. Faisant partir des premières bénéficiaires de ce projet, Evelyne Djèssou, sociologue de formation et membres de parti politique, sera face aux femmes de son arrondissement pour la restitution. Les femmes et hommes de l’arrondissement de Cana 2 dans la commune de Zogbodomey seront sensibilisés sur la participation et l’implications des femmes dans le processus de développement, à compter du samedi 06 octobre 2018.

Au cours de ces deux journées de réflexions les participants recevront les armes nécessaires et les principes de base dans processus de développement. Ce sont les femmes qui ouvriront le bal le samedi 06 octobre 2018.

Thème : Sensibilisation de cent femmes venues des six villages de cana 2 sur l’importance de la présence de la femme dans les instances de décision au niveau local.

Et le samedi 13 octobre 2018 sera le tour des hommes.

Thème : Sensibilisation de soixante hommes venus des six villages de cana 2 sur l’importance de la participation des femmes dans la gestion des affaires publiques local.

Cette formation est une première et qui va à coup sûr faire bouger les lignes. Pour la petite histoire cet arrondissement ne dispose pas d’une femme élue conseillère depuis l’avènement de la décentralisation. L’une des raisons qui a poussé Evelyne Djèssou à relever le défi en corrigeant le tir. Le plus récurent est le refus catégorique des conjoints à leurs femmes d’accéder à des postes de responsabilité contre leur propre gré.

C’est le début de la révolution promet Evelyne Djèssou.

Enali A.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 ⁄ 24 =