Gouvernement au contact des populations : Alain Orounla étale les réalisations de la rupture

Gouvernement au contact des populations : Alain Orounla étale les réalisations de la rupture

 

Après le « Gouvernement face à la Presse » (GFP), l’État initie le  » Gouvernement au Contact de la Population  » (GCP). Le ministre de la Communication et de la poste, porte-parole du gouvernement Alain Orounla s’est prêté au  premier exercice dans les villes de Dassa-Zoumé, Bantè et  Savalou. C’était du 30 au 31 janvier 2020.

 

Parler des réalisations concrètes  de la rupture et s’enquérir des préoccupations réelles des populations, tel est l’objectif de l’initiative.

 

Lancée à Dassa-Zoumé le jeudi 30 janvier, l’opération « Gouvernement au Contact de la population » s’est poursuivie dans d’autres villes du département des Collines telles que: Bantè et Savalou. Le ministre de la communication Alain Orounla n’a pas de répit pendant plusieurs jours. Et pour cause, le droit aux populations à l’information vraie et juste préoccupe le gouvernement conduit par le président Patrice Talon.

 

Eau, énergie, assainissement, infrastructures, éducation et réformes institutionnelles et politiques, aucun sujet n’a été occulté par le porte-parole du gouvernement pour expliquer aux populations les efforts de l’Etat béninois depuis trois ans.

C’était également une occasion pour les habitants des communes de Dassa-Zoumé, Bantè et Savalou d’échanger directement avec le représentant du gouvernement sur les questions de développement local et le bien être social.

A en croire les sources  proches de la présidence,  cette initiative dénommée « Gouvernement au Contact de la population » (GCP), doit se dérouler chaque deux semaines sur l’ensemble du territoire national.

 

Bertin DOKO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
2 + 21 =