Gouvernement face à la presse : Alain Orounla parle de l’effectivité du projet ARCH

Gouvernement face à la presse : Alain Orounla parle de l’effectivité du projet ARCH

 

Le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement initie une rencontre mensuelle avec les hommes des médias. Le premier exercice au titre de l’année 2020 a eu lieu ce vendredi 24 janvier à Cotonou. Des clarifications ont été apportées sur de nombreux sujets brûlants de l’actualité. Enumérant les réalisations du président Patrice Talon, le ministre Alain Orounla a annoncé la généralisation du Projet ARCH.

 

Longtemps attendu, les populations les plus vulnérables du Bénin peuvent pousser un ouf de soulagement. Le Projet Assurance pour le Renforcement du Capital Humain connaîtra une mise en œuvre effective au cours de cette année 2020 selon le ministre de la communication et porte-parole du gouvernement. « Le projet ARCH qui est rentrée dans une phase pilote l’année dernière et dont le peuple béninois attend en toute légitimé la généralisation au cours de cette année, cela sera effectif. Le gouvernement y travaille », a déclaré Alain Orounla face à la presse ce vendredi 24 janvier. Pour lui, le gouvernement a à cœur le bien être social des populations surtout les plus vulnérables. C’est à juste que le projet ARCH constitue la politique holistique de protection  sociale  du président Patrice Talon dans son Programme d’Action du Gouvernement.

ARCH est un paquet de quatre services intégrés à savoir : Assurance maladie, Formation, Microcrédits et Assurance retraite. Lancé depuis juillet 2019 par son volet Assurance Maladie, le projet a pour vision de soutenir les groupes sociaux les plus vulnérables et de réduire la précarité. Il a pour objectif d’améliorer l’accès aux services de santé pour toute la population béninoise, fournir aux acteurs démunis du secteur informel des formations opérationnelles, favoriser l’accès au crédit aux acteurs démunis du secteur informel et assurer une pension de retraite aux agriculteurs, commerçants, transporteurs, artisans et artistes du secteur informel.

La phase pilote du volet Assurance maladie impacte directement 120 000 bénéficiaires dans trois zones sanitaires à savoir : Abomey-Calavi-Sô Ava au sud; Dassa-Zoumé – Glazoué au centre  et  Djougou-Copargo-Ouaké au nord.

L’annonce du ministre Alain Orounla  sur la généralisation du projet est le signe manifeste de la volonté du président Patrice Talon à assurer un avenir radieux au peuple béninois.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 ⁄ 10 =