Législation au Bénin: Vers une vulgarisation des lois en langues

« Nul n’est censé ignorer la loi », voilà l’assertion qui a motivé le groupe LÉGISLATION BÉNINOISE a œuvré pour la vulgarisation des lois au bénin en langues. Une motivation qui porte déjà de fruits avec la traduction en langues de la constitution de 11 décembre 1991. S’il est vrai que pour l’heure toutes les langues répertoriées au Bénin ne sont pas prises en compte, René Vodjo Atcha et les siens entendent prisés celle la mieux parlée. L’urgence selon le responsable du regroupement de jeunes au sein de LÉGISLATION BÉNINOISE est de traduire et de vulgariser partout les canaux de communication (WhatsApp, Facebook et autres) en fongbé la loi n°2017-39 portant interdiction de la production, importation, commercialisation et utilisation de sachets en plastiques non bio dégradables en République du Bénin dont la phase répressive est pour bientôt. En long terme l’association compte traduire dans toutes les langues parlées au Bénin ou du moins les mieux parlées différentes lois qui seraient votées et promulguées. Les élèves, les femmes et artisans sont les prochaines cibles de l’association et pour atteindre cet objectif, aucun support de diffusion ne sera de trop.

Juan Carlos ADOUKONOU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
22 − 10 =