Législatives de 2019 : Aké Natondé, un bon joker de la mouvance dans la 24ème

Législatives de 2019 : Aké Natondé, un bon joker de la mouvance dans la 24ème

L’année 2018 marque la veille des élections législatives et communales de 2019. Des tractations se font déjà en catimini pour désigner les leaders charismatiques qui vont représenter chaque circonscription dans la 8ème législature à l’Assemblée Nationale. Dans la 24ème circonscription électorale, pourrait-on pointer du doigt l’honorable Aké Natondé comme l’indétrônable d’Agonlin ? Au vu des analyses, l’homme dispose toutes les qualités et expériences pour mener à bon port la mouvance de la 24ème circonscription électorale.

Dirigeant de plusieurs postes ministériels, l’honorable Aké Natondé reste très populaire. Pour les prochaines législatives, l’on serait tenté de dire qu’il sera l’homme de la situation dans la 24ème circonscription. Et pour cause, aucun adversaire au régime actuel n’est de taille à pouvoir l’affronter valablement. 

Président du CDS-Finagnon et membre du Bloc Progressiste faisant partie du Bloc de la Majorité Parlementaire (BMP), le soutien indéfectible du gouvernement de la rupture a marqué plus d’uns par ses actions. L’honorable Aké Natondé est mentalement fort et très soutenu par sa population et bien d’autres localités du département du Zou. Son leadership se fonde sur la promotion de la jeunesse, le bien être sociale et la politique de la bonne gouvernance. Toute chose qui le consacre idéologiste révolutionnaire pour un développement durable. C’est à juste titre que les populations de zogbodomey, de zakpota, d’Agonlin et d’autres associations des jeunes et femmes sont toujours admirateurs de ses idéaux qu’il partage. C’est à croire que l’homme n’exclut aucune frange de la société pour mener ses actions convergeant vers la prospérité partagée tant prôné par le gouvernement de la rupture et du nouveau départ.

Etant d’accord pour les réformes engagées par le président Patrice Talon, l’honorable Aké Natondé se dit chaque fois prêt pour défendre toute action qui vise le mieux-être commun. Ce qui explique clairement que les populations n’ont plus droit à l’erreur. Il faut des hommes de sa trempe pour représenter le peule. Lors de sa dernière sortie médiatique, l’élu de la 24ème circonscription électorale promet au chef de l’Etat de battre le record pour les législatives prochaines en raflant le plus grand nombre de sièges. Pour une telle vision et confiance, certains observateurs de la vie politique béninoise le voient en bonne position du Bloc Progressiste dans sa circonscription afin d’orienter dans la continuité les réformes du président Patrice Talon.

Bertin DOKO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 × 20 =