MIDODJIHO Hinnouho alias est libre de ses mouvements depuis ce vendredi

 

Condamné en octobre 2017 pour 24 mois d’emprisonnement ferme et deux millions F Cfa d’amende pour trafic illicite de produits pétroliers et 18 mois de prison ferme plus cinq cent mille francs Cfa d’amende à payer au Trésor public pour les chefs d’inculpation d’homicide involontaire, d’incendie involontaire et blessures involontaires par le tribunal correctionnel de première instance de première classe de Porto-Novo, l’homme fort de la contrebande vient d’être libéré en appel à Cotonou après seulement quelques mois derrière les barreaux. Pour rappel les faits remontent au petit matin du 04 Octobre 2017 au quartier de Louho dans le cinquième arrondissement de Porto-Novo. La chute d’un camion chargé de plusieurs dizaines de bidons d’essence de contrebande a fait un mort, une fillette complètement calcinée, deux blessés dont un grièvement et dix maisons réduites en cendres. Jugé pour flagrant délit dans le commerce illicite de produit de contrebande, le juge s’est appuyé dans sa condamnation sur des dispositions du code pénal et celles du décret de 1983 qui réprime le trafic illicite de produits pétroliers sur toute l’étendue du territoire de la République du Bénin. Il retrouve sa liberté un peu après sept mois d’incarcération

 

Donald KPANOU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 + 23 =