Sortie médiatique du président Talon : Basile Ahossi réagit

Sortie médiatique du président Talon : Basile Ahossi réagit

« La succession d’événements négatifs a contraint le président Talon à s’expliquer », a fait savoir l’honorable Léon Basile Ahossi, membre des forces politiques de la Résistance. Le président de la République du Bénin a accordé un entretien à France 24 et RFI ce jeudi 07 novembre 2019 à Cotonou. Il s’est prononcé sur plusieurs questions d’actualité notamment les violences électorales, la loi d’amnistie et le retour de l’ex-président Boni Yayi.

 

Dans cet entretien, le chef d’État reconnaît qu’il y a eu « environ quatre morts » dans les violences qui ont suivi les législatives. Après la loi d’amnistie promulguée par l’Assemblée nationale le jeudi 31 octobre 2019, le président Patrice Talon souhaite que son prédécesseur Boni Yayi rentre au pays. « Il n’a plus rien à craindre concernant l’interpellation d’un juge », a-t-il affirmé. Sa possible candidature en 2021 se base sur trois conditions principales : sa disposition personnelle, l’environnement politique et le calendrier de la mise en œuvre de ses réformes.

Pour Léon Basile Ahossi, membre des forces politiques de la Résistance, « la succession d’événements négatifs a contraint le président Talon à être obligé de s’expliquer à la communauté internationale ». Car continue-t-il, « convaincu qu’à l’intérieur du pays, l’opinion est unanime sur la qualité de sa gouvernance ». Selon lui, le président Talon a « forcé l’écriture d’une autre constitution, verrouiller les élections présidentielles, choisir son successeur …et à travers ce cycle, conserver le pouvoir au sein de son clan ».

Léon Basile Ahossi pose par ailleurs une question au président Talon : « Pourquoi évite-t-il soigneusement de faire porter la candidature aux élections présidentielles par les partis ? »

 

Bertin DOKO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
23 − 8 =